2015-08-12_22h05_07

Toute l’équipe de Rochefort-en-Fête qui prépare cette nouvelle version des fêtes médiévales a reçu la visite du maire, Jean-François Humeau (au premier rang, 2è à partir de la droite) avec à ses côtés Annie Munoz.

(Voici le texte de l'article pour plus de lisibilité.)

Avec sa 3è édition, la fête médiévale de Rochefort-en-Terre, prend son rythme de croisière et monte en puissance. L’association Rochefort-en-Fête a su tirer les enseignements des années précédentes pour améliorer encore cette fête qui a connu un grand succès populaire et qui semble promise à un bel avenir.

Déjà, cette nouvelle fête affiche plein de nouveautés et une nouvelle dimension. Car, ce week-end, c’est toute la ville qui sera en fête à l’heure médiévale. « Nous avons réalisé 130 drapeaux ainsi que des bannières. Les commerçants jouent pleinement le jeu et accrocheront ces drapeaux à leurs façades, il y en aura aussi sur les bâtiments publics… », explique Annie Munoz, la présidente de Rochefort-en-Fête. Ce mercredi matin, avec son équipe, elle a commencé à préparer la fête. De la paille a été stockée pour les chevaux et des gradins ont été installés. Et ça, mine de rien, c’est un sacré « plus » pour les spectateurs qui vont gagner en confort de visibilité. C’est la ville de Questembert qui a prêté gracieusement ces gradins en bois.

L’autre nouveauté, elle est du côté des animations. En effet, la Maisnie de Kristeberh, une association de reconstitution historique dont la période phare se situe à la fin du XIVè siècle. Elle installera donc dans la cour du château de Rochefort-en-Terre un campement médiéval à la fois militaire et civile. Des échoppes médiévales, une petite ferme, des stands de cuir, de broderie et autres métiers artisanaux seront installés dans la cour. On y verra par exemple, le potier Mikaël Kantpig donner une démonstration de poterie « Tour à bâton ». Et puis, pour se plonger vraiment à l’époque médiévale, les visiteurs pourront se restaurer à la taverne médiévale « Le chaudron de l’Ardent » de Maure-de-Bretagne. En ville, un restaurant proposera aussi des menus typiques.

Et puis, évidemment, côté spectacle l’apothéose ce sera les tournois de chevalerie proposés par la talentueuse association Equi’passion qui, l’an dernier avait enthousiasmé le public… Cette association fêtera ses 20 ans d’existence dans deux ans, ce qui laisse espérer une surprise à la hauteur de l’évènement.

Autre nouveauté : le site ouvrira au public dès 10 heures avec un accès gratuit au campement médiévales et autres animations.

 

http://www.lesinfosdupaysgallo.com/2015/08/12/rochefort-en-terre-les-nouveautes-de-la-fete-medievale/